Mise à jour du Catalogue des Concours Canadiens – Septembre 2006

28 09 2006

Un mot de la part de Jean-Pierre Chupin, Ph.D, de l’école d’architecture de l’Université de Montréal:

Bonjour, voici quelques précisions concernant la mise à jour du Catalogue des Concours Canadiens http://www.ccc.umontreal.ca

Septembre 2006 : PAYSAGE CANADIEN : INVENTION REPORTÉE?

On dit souvent que les canadiens, fiers des grands espaces, sont particulièrement sensibles à la qualité du paysage. Au-delà des clichés, les faits sont peu glorieux. On dénombre moins d’une dizaine de concours de paysage sur près de 180 recensés depuis 1945. Pourtant les architectes paysagistes de talent ne manquent pas. Pourquoi reporte-t-on l’invention du paysage de demain? Dans cette mise à jour de septembre 2006, nous documentons les projets du concours organisé à Halifax en 2005. 26 concurrents présentèrent en première phase, 5 furent retenus pour la seconde étape (4 équipes canadiennes et une japonaise). Soulignons que le jury, misant très (ou trop) sagement sur le compromis, a proposé de retenir les services des deux lauréats : le plan d’ensemble de NIP Paysage et les qualités de gestion stratégique d’Ekistics Planning and Design. Faut-il toujours choisir le meilleur des deux mondes ? La réalisation des aménagements nous le dira, car les organisateurs souhaitent que les deux équipes travaillent de concert : dissociant au passage la tête et les jambes.

Nous renvoyons également les internautes à la découverte, ou la redécouverte, des multiples projets, en provenance de nombreux pays, qui furent soumis aux deux concours pour le réaménagement du secteur des chutes Montmorency à Québec en 2004. Intitulé « Perspective Littoral », ce concours faisant travailler en parallèle les professionnels et les étudiants fut étonnement fécond, révélant une préoccupation internationale pour les sites forts. La déstructuration du lieu des chutes Montmorency faisant effectivement figure de tache dans le paysage, il est éclairant de comparer les attitudes canadiennes et étrangères sur la compréhension des enjeux territoriaux et culturels d’un tel patrimoine (mondial ?)..

Notons que le Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle n’a pas encore eu l’occasion de documenter les autres concours portant sur des parcs et jardins organisés en Ontario, en Alberta ou en Colombie Britannique. Nous en appelons les architectes paysagistes qui souhaiteraient contribuer à cet effort d’archivage et de diffusion, à prendre contact avec notre équipe de recherche (leap-lab@umontreal.ca).

Laissant en suspens la question du report de l’invention paysagère au Canada, nous terminerons en mentionnant, de nouveau, le beau projet des architectes de l’équipe In Situ de Montréal pour les édifices d’accueil des Jardins de Métis. L’organisation de ce concours marquant ayant par ailleurs donné lieu à une forme d’invention sur le plan de la démarche de conception, on retiendra que tous les concurrents furent invités à travailler sur place, dans le cadre même du jardin, pendant l’été 1999. À l’orée du XXe siècle, l’appel du paysage ne pouvait être plus clair : l’architecte au champ !

Jean-Pierre Chupin, Ph.D., Professeur agrégé Responsable du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.e.a.p.) École d’architecture de l’Université de Montréal (Faculté de l’aménagement) CP 6128, succursale Centre-ville Montréal, (Qc) H3C 3J7 Canada Tél. (514) 343 6809Téléc.(514) 343 2455 http://www.leap.umontreal.ca





Conférence URBA 2015

26 09 2006

Un mot de la part de Florence Junca Adenot, PH D 

Bonjour,

Il me fait plaisir de vous transmettre le programme des 7 conférences
URBA 2015 de la prochaine année. La première conférence, organisée avec
la Chaire en tourisme, a lieu le 17 octobre, exceptionnellement, à
11h45, salle Pierre Mercure, au Centre Pierre Péladeau, 300 boulevard
de Maisonneuve Est, sous le titre:

« Quand les villes transcendent les pays comme destination »
Pour notre premier événement, nous aborderons le thème des grandes
villes urbaines comme destinations touristiques. Ces dernières
rivalisent d’ingéniosité afin d’attirer un plus grand nombre de
touristes, et souvent, elles se positionnent comme capitale
culturelle, économique, gastronomique. L’architecture et le design
urbain y occupent une place prépondérante. Elles rivalisent également
avec les centres de villégiature par leur diversité d’activités (santé
et spas, « shopping », pistes cyclables et sentiers pédestres, et ce, au
coeur même de la ville). Ce pouvoir d’attraction transcende celui des
pays. On visite d’abord Paris, New York, Istanbul, Barcelone, etc.
Quelles sont les balises qui conditionnent leur succès? Pour se
démarquer, outre la démesure et un marketing agressif (Dubaï,
Shanghai), quels sont les stratégies et les outils que doivent déployer
les villes pour s’inscrire sur l’échiquier touristique mondial ?

Par Francesco Frangialli, Secrétaire Général de l’Organisation mondiale du tourisme, un organisme des Nations Unies.

Un buffet est disponible avec un prix d’entrée de 7$ pour les étudiants
et de 15$ pour les autres participants.

Nous vous demandons de réserver votre place par courriel à
urba2015@uqam.ca, pour cette conférence , le plus vite possible. Les
autres conférences urba , se tiendront au local DR 200, à 17h30, et
sont gratuites.Vous pouvez y réserver votre place dès maintenant.

Au plaisir de vous revoir.

Florence Junca Adenot PH D

(Source: Daniel J. Chapdelaine, urbaniste)





Liste d’envoi / Mailing List

23 09 2006

Depuis quelques temps maintenant (plus de deux ans, avant même la création de Kollectif), j’avais commencé à faire des envois courriels d’activités dans la communauté architecturale via une liste d’envoi formée surtout d’amis et tranquillement, le cercle a pris de l’ampleur.

Il est maintenant de l’élargir un peu plus en vous offrant la possibilité de vous inscrire: vous n’avez qu’à m’envoyer un courriel à l’adresse kollectif@gmail.com.

Les envois se font une fois par semaine (le lundi habituellement) et sont un résumé du nouveau contenu depuis le dernier envoi. Donc, pour ceux et celles qui désirent m’envoyer de l’information à publier, la « date de tombée » est le dimanche matin de chaque semaine.

En vous remerciant encore une fois de visiter le Kollectif!

Martin Houle, m.arch. 

—————————————-

For some time now (a little more than two years to be exact, before Kollectif was actually online), I’ve been sending out e-mails to friends about events related to the architectural community and slowly, the listing grew.

Well, now it’s time to open it up a bit more by offering you the opportunity to be part of it: simply send me an e-mail to kollectif@gmail.com.

Updates are sent once a week (on Mondays usually) and are basically an overview of all the new posts since the last invoice. For those of you that would like me to post some information on Kollectif, please note that the deadline is Sunday morning of each week.

Thank you once more for visiting the Kollectif!

 Martin Houle, m.arch.





Conférence – Architecture et démocratie

22 09 2006

affiche-architecture-et-democratie.jpg 

Une conférence du Dr Gonzalo Lizarralde sur le rôle de l’architecture dans la construction de la nouvelle Afrique du Sud, le mardi 26 septembre à 17h45 à l’amphitéâtre 3110 du Pavillon de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal.

conference-gonzalolizarralde.pdf

(Remerciements au Dr Gonzalo Lizzeralde de l’école d’architecture de l’Université de Montréal)





Visite guidée – Parc Olympique de Montréal

22 09 2006

Un mot de la part de Daniel-Jpseph Chapdelaine, urbaniste et Conseiller à l’aménagement et au développement métropolitain, Ministère des Affaires municipales et Régions du Québec:

Toujours soucieux de satisfaire votre insatiable besoin de connaissances sur la métropole et à la suite de commentaires très élogieux des autres visites guidées personnalisées, une invitation vous est lancée dans le cadre d’une activité de financement du club social du ministère des Affaires municipales.

J’animerai une visite sur le 30e anniversaire du Parc olympique de Montréal. Le parcours vous sensibilisera à la grandeur architecturale du projet en plus de vous informer sur son coût et sur son apport à l’histoire du Québec et de la Ville de Montréal. En prime, j’aurai quelques anecdotes à nous raconter sur le sujet! Le parcours débutera au métro Viau et se terminera au métro Pie IX.

Qui: La visite est ouverte à tous
Coût: 4$/personne, payable au moment de l’inscription
Date: mardi 3 octobre, remis au lendemain en cas de pluie
Heure: 17h au métro Viau (prévoir environ 20 minutes de déplacement
entre le métro Square-Victoria et Viau)
Lieu de rencontre : métro Viau, après les tourniquets
Comment s’inscrire : rien de plus facile! Faites-le auprès de Sylvie
Desmarais (sylvie.desmarais@mamr.gouv.qc.ca)

D’autres visites seront éventuellement présentés, comme celle de la Bibliothèque nationale, le Métro de Laval, le Métro de Montréal, l’Autoroute Ville-Marie, le Centre environnemental de Saint-Michel. Toutefois, les inscriptions pour ces visites ne sont pas maintenant.

**À noter qu’un nombre minimal de 10 inscriptions est requis sans quoi la visite sera annulée.**
***Si vous devez annuler, prière de nous le faire savoir 3 jours à l’avance, au-delà de ce délai aucun remboursement.***





ARQ – Nouvelle section « Jeune architecture »

22 09 2006

Un mot de la part de Patrick Morand, collaborateur jeune architecture pour ARQ, sur la nouvelle section de la revue:

« Pour que l’avenir appartienne aux jeunes, comme on se plaît si bien à le répéter, encore faut-il leur donner l’occasion de s’y investir. Générosité, soutient, et respect envers ceux qui, demain, seront les maîtres d’oeuvre de l’architecture au Québec et ailleurs ont, aujourd’hui, une portée capitale. Nous sommes aussi conscients que la perpétuation de la revue passe par les jeunes générations et que ARQ ne pourra survivre et évoluer qu’à la condition de s’associer aux forces émergentes.Plusieurs praticiens et institutions auxquelles nous avons fait appel nous permettront, dans un premier temps et grâce à leurs généreuses contributions, de distribuer gratuitement la revue aux étudiants en architecture des universités Laval, McGill et Montréal (1000 inscrits aux différents cycles). En plus de ces 8 numéros répartis sur 2 ans, nous pourrons faire renaître le Concours ARQ qui s’adresse aux moins de 40 ans.

Un second appel, lancé aux jeunes architectes et stagiaires eux-même, nous a permis de constituer un comité de rédaction à la fois pour la présente édition qui est consacrée à la jeune architecture et pour les futurs numéros dans lesquels nous allons consacrer un certain nombre de pages à la diffusion de leurs projets ou de leurs réalisations ainsi qu’à des textes d’opinion.

En introduction à notre nouvelle orientation, nous vous proposons les éditoriaux de Carlo Carbone et de Catherine Szacka qui ont bien voulu répondre aux questions de ARQ [voir ARQ no.136]. Ci-contre, nous vous proposons l’équipe entière des collaborateurs [Carlo Carbone, Jonathan Cha, Stephan Kowal, Patrick Morand, Marc Pape, Catherine Szacka; voir ARQ no.136] qui, eux aussi, dans de prochaines éditions de la revue, publieront leurs éditoriaux. »





Concours ARQ 2006 – « Labyrinthe »

22 09 2006

arq.jpg

Voici un texte d’introduction au Concours ARQ 2006 de la part de Pierre-Boyer Mercier, architecte et éditeur de ARQ.

À noter que le formulaire d’information du concours se trouve à la fin du présent article en format PDF et que la date limite d’inscription est le 30 octobre.

« Le plus célèbre des labyrinthes, celui du Minotaure qu’a combattu Thésée et qu’il a pu quitter grâce au fil d’Ariane nous réfère tout d’abord au concept de l’inextricable, de la complexité. C’est d’abord à ces idées que s’adresse le Concours ARQ 2006. Les citations ci-bas [La ville labyrinthe, Le vil labyrinthe, La vie labyrinthe; voir fichier pdf ici] serviront donc de référents à vos réflexions et à vos longues élucubrations qui, il va sans dire devront vous inspirer au delà du simple niveau de l’illustration.
[…]
S’il n’est pas pertinent d’inventer un réseau de chemins tortueux dont on aurait peine à sortir ou le plan d’un jardin aux chemins entrelacés par contre, sans en faire une illustration, comment, par une image d’ordre métaphorique, pourriez-vous arriver à interpréter l’une ou l’autre des trois citations présentées ci-haut [La ville labyrinthe, Le vil labyrinthe, La vie labyrinthe; voir fichier pdf ici] dans le cadre général du concours? »

concours_arq_136.pdf

(Remerciements à Patrick Morand, collaborateur jeune architecture ARQ)